Publicité:

3 questions à Arthur Arutkin

26/10/2017

7ème du récent Red Bull Heavy Water à San Francisco, le français Arthur Arutkin est allé au bout de lui-même afin de terminer cette course qui restera dans les annales. Pour SUPjournal.com, il revient sur cette expérience unique, déjà prêt à remettre le couvert l’an prochain !

 

SUPjournal.com : Dans quel état d'esprit es-tu arrivé à San Francisco au regard des prévisions météo annoncées sur ce Red Bull Heavy Water ?
Arthur Arutkin : Je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre, car je ne connaissais pas le plan d’eau de San Francisco. Nous ne savions pas à quel point les conditions seraient difficiles, nous savions juste que ce serait une première de concourir dans une houle et des vagues de taille XXL.

 

SUPJ : Comment s'est déroulée la course pour toi en quelques mots, les images donnent l'impression qu'il y avait autant une part de chance que de technique ?
AA : Oui c’était vraiment particulier, j’ai d’ailleurs mis un long moment avant de m’engager véritablement. Il fallait certainement une grosse part de confiance ou de folie pour se lancer à fond dès le départ. Mais même si on était des plus engagés et techniques, on pouvait ensuite se faire brasser dans les vagues pendant près de 20 minutes. Cependant, le fait que ce soit Casper Steinfath qui gagne ne tient pas complètement de la chance, c’est la motivation en personne ce viking !!!

 

SUPJ : Que retiens-tu globalement de cette expérience et es-tu prêt à participer de nouveau à ce type d'épreuve ?
AA : C’est une expérience unique qui n’a pas d’équivalent dans l’année. Ça m’a permis d’apprendre à me surpasser je pense car, comme beaucoup, je me suis posé la question de repartir ou pas à un moment, après m’être fait démonter plusieurs fois à la suite dans les vagues. Mais l’année prochaine, si la course a de nouveau lieu c’est certain je suis motivé pour y participer à nouveau !

 

Pour en savoir plus sur Arthur Arutkin : www.facebook.com/arthur.arutkin

 

Source : Arthur Arutkin
Photos : Balazs Gardi/Red Bull Content Pool

tags: Arthur Arutkin Red Bull Heavy Water San Francisco

Articles similaires

Le printemps d'Arthur Arutkin à Maui

Waterman du team Fanatic, le français Arthur Arutkin a pris l’habitude de...

Arthur Arutkin en SUP surfing en baie de Quiberon

Toujours dans l’attente d’une reprise des compétitions sur la scène...

Arthur Arutkin en SUP foil à La Baule

Exercice de style qui s’est fait une place à part entière en surf dans les...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer