Publicité:

Confinement - Acte 2

30/10/2020

MAJ 30 octobre 9h15
"Décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de COVID-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire
Article 46
I. - Sont ouverts par l'autorité compétente dans des conditions de nature à permettre le respect et le contrôle des dispositions de l'article 1er et de l'article 3 :
1° Les parcs, jardins et autres espaces verts aménagés dans les zones urbaines ;
2° Les plages, plans d'eau et lacs.
Les activités nautiques et de plaisance y sont interdites.
II. - Le préfet de département peut, après avis du maire, interdire l'ouverture si les modalités et les contrôles mis en place ne sont pas de nature à garantir le respect des dispositions des articles 1er et 3.
Le préfet de département, de sa propre initiative ou sur proposition du maire, peut, en fonction des circonstances locales, décider de rendre obligatoire le port du masque de protection pour les personnes de plus de onze ans.
III. - L'autorité compétente informe les utilisateurs de ces lieux par affichage des mesures d'hygiène et de distanciation."


Lire l'article 46 du décret


Comme une impression de déjà vu, le confinement nous rattrape et avec lui les doutes et les incertitudes qui l’accompagnent…
Au sortir de la conférence de presse du Premier Ministre Jean Castex jeudi soir, certaines Préfectures, comme celle de l’Aude en Occitanie, n’ont pas tardé à annoncer la couleur, levant ainsi tout doute ou toute spéculation, "les activités de loisirs de pleine nature ou les activités sportives n’entrent pas dans le champ des dérogations à la restriction des déplacements prévues par le gouvernement".
Voilà qui est donc clair, net et précis et qui vient briser les derniers rêves d’aller encore sur l’eau pour ceux qui ont la chance de vivre à quelques centaines de mètres du littoral. Nul doute que les décrets et arrêtés préfectoraux, terrestres et maritimes, viendront entériner cette décision dans les heures qui viennent, levant ainsi le flou sur le fait de "pouvoir prendre l’air pendant 1 heure et à 1 kilomètre de chez soi".
Fermées durant près de 2 mois (voire plus à certains endroits) au printemps dernier, les plages de France resteront ouvertes cette fois pour ce confinement acte 2 mais les activités sportives nautiques sont confinées pour une période de 4 semaines au moins, nous privant du même coup de notre bien le plus précieux, être sur l’eau en liberté et en communion avec les éléments… A l’exception de la Martinique, les DOM-TOM sont épargnés par ce confinement et gageons que les réunionnais, les guadeloupéens ou encore les néo-calédoniens auront une petite pensée pour nous durant leurs sessions…
En ce qui nous concerne, déjà sévèrement secouée ces derniers mois, The Aloha Company, la société éditrice de SUPjournal.com (ainsi que de Windsurfjournal.com et de Wingsurferjournal.com), se retrouve de nouveau chahutée dans une solide tempête et notre appel à contribution lancé durant le 1er confinement reste plus que jamais d’actualité, afin de nous permettre de continuer à faire notre travail. Les périodes incertaines comme celle que nous traversons n’incitent généralement pas à l’optimisme, à la projection et aux investissements publicitaires, aujourd’hui encore notre principal revenu…
Mais, comme le printemps dernier, nous continuerons d’accomplir notre tâche du mieux que nous le pourrons et nous continuerons à vous parler de stand up paddle en vous informant et en vous distrayant, le tout avec sérieux (mais aussi légèreté !) en ces temps troubles.
Dans l’espoir de jours meilleurs et parce qu’il y aura un "après", prenez soin de vous et des autres, en espérant vous retrouvez, sur l’eau cette fois, très bientôt !

 

Source : SUPjournal.com
Photo : Thomas Lipke



Apportez votre contribution à SUPjournal.com en cliquant ici

A l'instar des annonceurs qui permettent à SUPjournal.com d'exister depuis plus de 10 ans, vous, fidèles lecteurs, pouvez vous aussi nous apporter votre support et votre contribution financière (au niveau de votre choix à partir de 2 €, le prix d’un café !) et nous aider ainsi à continuer à faire "tout simplement" notre travail et vous faire vivre quotidiennement l'actualité du stand up paddle.
D’avance merci !

PayPal - Vous pouvez également apporter votre contribution par PayPal à The Aloha Company Eurl, société éditrice des sites Windsurfjournal.com, SUPjournal.com et Wingsurferjournal.com

tags: confinement tribune

Articles similaires

De retour sur l'eau mais sous conditions

Le Premier ministre @JeanCASTEX donne des précisions sur les conditions...

Un courrier commun des fédérations

Plutôt discrète jusqu’à il y a quelques jours sur le sujet, incitant...

20km et 3h par jour, pas mieux pour le moment…

Le président @EmmanuelMacron l’annonce, dès le samedi 28 novembre au...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer