Recherche
» News » L'oeil de Ben Carpentier
16.04
2013

L'oeil de Ben Carpentier

Avec un tout nouveau contrat Starboard en poche, le français Ben Carpentier était lui aussi au rendez-vous dernièrement à Abou Dabi aux Emirats Arabes Unis afin de participer à l’Abu Dhabi All Stars Invitational. Avec le jeune breton, retour sur cette épreuve insolite !

 

"Une semaine aux Emirats Arabes Unis, c’est l’assurance d’être dépaysé ! Ce qui frappe une fois sur place, c’est la modernité. Tout semble impeccable, du moins parmi tout ce que j’ai eu l’occasion de voir, routes neuves, belles voitures, immeubles incroyables.
Après 150 km de route en ligne droite et à plus d’une heure de l’océan se trouve la vague artificielle du Wadi Adventure Park. Plutôt atypique pour une compétition ! La piscine forme une sorte de Y inversé cerné de 3 murs, un qui ferme la piscine et qui cache le mécanisme permettant de générer une onde avec un système de pompes et deux autres qui permettent de contenir l’onde et de créer un déferlement quand l’eau libérée vient les heurter.
Ce système permet de générer trois types de vagues, des droites, l’eau est successivement libérée à gauche du bassin puis 1 seconde plus tard à droite pour former une vague qui déroule le plus longtemps possible, et c’est l’inverse pour la gauche ! Enfin dernière alternative le fameux « close out », là toute l’eau est envoyée d’un coup et la dernière section est bien plus grosse et puissante, elle permet donc d’envoyer un dernier turn beaucoup plus engagé ! Une fois le mécanisme en route, 1 vague toutes les minutes trente est générée.
Avant la compétition, nous avons pu enchainer quelques sessions de freesurf mais avec le monde à l’eau, il fallait être patient. Pour s’échauffer avant la compétition, l’organisation avait mis en place un système plutôt bien rodé, des heats durant lesquels chacun d’entre nous prenait 5 vagues, nous avons eu le droit à deux heats par rider, idéal pour se mettre en jambe ! Cette vague est vraiment surprenante, sous certaines configurations, le système permettait même de créer des petits tubes ! Là où tout semble sous contrôle, il restait quand même un facteur naturel avec lequel composer, le vent !
Après les épreuves de vagues, retour à Abou Dabi pour les épreuves de race.  Le format était vraiment idéal à mon avis, des vrais sprints où l’explosivité était la clé. A ce jeu, peu de surprises hormis une tempête de sable qui m’a fait regretter d’avoir oublié mon cheich à l’hôtel.
Sans protection, j’ai été pris d’un bon saignement de nez et j’ai dû faire ma course avec deux bouchons dans le nez ! Je suis content d’avoir atteint la finale des sprints et moins satisfait de mon résultat en vagues.
Bilan, un séjour enrichissant, tant en terme d’expérience en compétition que de découverte d’un pays et d’une culture atypique. Vivement l’édition 2014 !"

 

Pour en savoir plus sur Ben Carpentier : www.bencarpentier.com

 

Source : Ben Carpentier
Photos : Maxime Houyvet/Waterman League

Articles similaires

Fait tout simplement rarissime, la marque Fanatic avait choisi la France et en particulier la C&o...
A l’occasion d’une édition 2014 Battle of the Paddle en Californie/USA durant ...
La sortie fin mars de The Endless Supper et son succès sur la toile les semaines suivantes...
comments powered by Disqus
Fermer
chargement de la vidéo...
Fermer
chargement du document audio...
CONTACTER SUPjournal.com

Vous souhaitez diffuser une information/article sur SUPjournal.com, communiquer sur le site ou bien tout simplement entrer en contact avec nous ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.

Gestion de vos petites annonces

Vous souhaitez diffuser une petite annonce sur SUPjournal.com ? Profitez-en, c'est gratuit (et réservé aux particuliers...) !
Seul impératif : être membre de SUPjournal.com ;-)

Contacter un vendeur

Vous souhaitez prendre contact avec le vendeur de cette annonce ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.
Seul impératif : être membre de SUPjournal.com ;-)

Prochainement disponible...
Fermer
Fermer
Share
box
+