Publicité:

L’oeil de Caroline Angibaud

06/03/2013

Championne de France 2012 en SUP surfing, c’est tout logiquement que Caroline Angibaud représentait le drapeau tricolore la semaine dernière à Miraflores au Pérou à l’occasion de l’ISA World Stand Up Paddle and Paddleboard Championship 2013… Avec beaucoup d’espoir et de pression sur les épaules, la française prend finalement une belle 4ème place, à une marche seulement du podium. A peine rentrée en France, elle revient avec SUPjournal.com sur cette riche semaine péruvienne.

 

"Ça a été une super semaine car pour moi c’était la toute première sélection en Equipe de France, c’était une grande découverte ! Je n’avais également jamais participé à un championnat du monde en ISA. Globalement cela s’est bien passé, nous nous sommes bien amusés au sein de cette Equipe de France, il y avait une très bonne ambiance et, au passage, je voulais remercier tous les gens de l’Equipe de France et de la fédération qui nous ont beaucoup aidés sur cette épreuve. Un championnat du monde, ce n’est jamais facile à gérer, tout le monde était stressé et nous nous sommes tous entraidés et soutenus, c’était super sympa !
Pour la compétition en elle-même, je suis forcément un peu déçue par ma 4ème place. J’étais contente d’être en finale et j’aurai bien aimé une place sur le podium, n’importe laquelle… Mais il ne faut pas se leurrer, en finale les autres filles étaient meilleures que moi, soi je me lâchais et ça passait ou ça ne passait pas ! Et ce n’est pas passé…
Je n’ai pas bien surfé, j’étais mal placée sur le spot, je n’ai pas du tout suivi l’option que je m’étais fixée, je ramais un peu dans tous les sens et en plus j’ai eu les pires vagues mais voilà, c’est comme ça ! Nous étions la première série le samedi matin à 8h à pleine marée haute et ce spot dans cette configuration, ce n’est vraiment pas l’idéal avec une houle qui était tombée et des séries qui ne passaient pas souvent. Mais ça reste à 90% de ma faute d’abord !
Mais il y a aussi du positif, c’est la première compétition où il y avait autant de filles et en plus à ce niveau. Nous étions tout de même 16 au 1er tour et certaines pas seulement pour faire joli. Au contact des autres filles et des autres garçons, on apprend toujours et dans l’équipe Antoine Delpero et Manu Portet m’ont aussi donné plein de conseils. Il y avait du bon niveau et du beau surf tout le temps et j’ai appris plein de choses intéressantes durant cette semaine…"

 

Source : Caroline Angibaud
Photos : ISA/Tweddle - ISA/Rommel Gonzales

tags: oeil de Caroline Angibaud ISA World Stand Up Paddle and Paddleboard Championship 2013 Miraflores Pérou

Articles similaires

L'oeil de Klaas Voget

Fait tout simplement rarissime, la marque Fanatic avait choisi la France et en particulier la...

L'oeil d'Eric Terrien

A l’occasion d’une édition 2014 Battle of the Paddle en Californie/USA durant...

L\'oeil de Sylvain Demercastel

La sortie fin mars de The Endless Supper et son succès sur la toile les semaines...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer