Publicité:

La chronique de Ben

26/12/2012

A l’occasion des Location X Finals dans les Iles Vierges du 11 au 18 décembre, la dernière étape de la saison du Stand Up World Tour, SUPJournal.com vous propose de suivre le quotidien du français Ben Carpentier avec "La chronique de Ben". Parmi les jeunes espoirs du SUP français, ce dernier est en effet 6ème mondial avant cette grande finale, une place qu’il aimerait conforter et voire même améliorer d’ici la fin de l’année… Avec lui, retour sur les derniers jours de compétition !

 

"Enfin au pays en Bretagne après 6 semaines de trip et de compétitions, une expérience humaine et sportive fabuleuse ! Retour sur la fin de l’étape finale du Stand Up World Tour aux Iles Vierges Britanniques et sur la fin du voyage.
Avant le lancement des 2 derniers jours du contest, un dernier lay day était annoncé samedi alors que nous étions sur l’île de Virgin Gorda. Chuck Patterson, qui connaissait déjà l’archipel, nous a fait prendre la mer pour aller découvrir des grottes sous-marines dissimulées derrière de gros rochers ronds qui me faisaient penser à la côte de granit rose en Bretagne mais dans les tons gris avec une eau translucide et des poissons multicolores ! Une fois le catamaran mouillé, nous nous sommes mis à l’eau avec masque, tuba et palmes en direction de la côte. Pour progresser dans les grottes, il fallait alterner marche, nage et apnées pour atteindre certaines galeries, tout le team Naish était présent, c’était tellement exceptionnel qu’on a dû passer 3 heures dans le dédale de rochers et de grottes !
L’après-midi, toute la flotte s’est mise en route pour l’île de Tortola et la baie de Cane Garden. Là-bas, l’eau grouillait de poissons alors avec Beau Nixon et Noa Ginella, je suis parti à la pêche. En mer, on ne voit pas le temps passer et nous avons pêché jusqu’au coucher du soleil et avons remonté 2 belles bonites !
Dimanche, reprise de la compétition. Direction Apple Bay, à l’ouest de l’île. Quand nous avons checké le spot, c’était petit et balayé par un petit vent side-shore. Il reste 16 séries à faire passer, aussi le contest reprend rapidement au tour 3. Au fil des heats, les vagues grossissent et révèlent leur potentiel. Ceux qui connaissent Lower Trestle trouvent des similitudes, moi, je trouve cela parfait, peak droite/gauche avec du mur, bref, des vagues bien démontables ! Le contest avance jusqu’aux 2 premiers quarts de finale. Pour ma part, j’accède au 4ème quart après être passé par les repêchages où il me fallait en man on man remporter ma série devant mon team manager. Quand il a été décidé de stopper le contest après le second quart de finale, je n’ai pas résisté à une bonne session de free surf, attrapant toutes les vagues possibles conscient de la chance que j’avais de surfer un si bon spot ! De tous, je crois que j’étais le plus affamé de vagues ! Soirée tranquille à bord du bateau Naish où je reste le dernier du team en lice en sachant que tous comptent sur moi.
Lundi, nous nous sommes levés tôt. On nous avait dit que la pointe de Cane Garden Bay avait fonctionné toute la journée d’hier alors on voulait aller y jeter un coup d’œil. Ce n’était pas très gros mais tentant alors Kai Lenny et Chuck Patterson ont pris quelques vagues. Ensuite, direction Apple Bay où je me suis mis à l’eau avant la reprise des quarts de finale. Les conditions étaient vraiment parfaites avec des vagues qui avaient grossi pour atteindre 1,2 à 1,5 mètres dans les séries. Dans mon quart de finale, opposé à Leco Salazar, j’ai fait trop d’erreurs  en ramant sur des vagues sans potentiel suffisant et en perdant mes priorités. Leco, quant à lui, a été un véritable aimant à bombes et accède aux demi-finales. Déçu bien sûr de m’arrêter là mais réconforté par une 5ème place, ma meilleure perf’ de l’année sur le tour.
A l’issue de la finale, nous nous sommes tous mis à l’eau en shortboard car on ne voyage jamais sans. Cela aurait été dommage de ne pas profiter de la qualité d’une telle vague en surf aussi ! Grand moment de détente avant une soirée de clôture sur la petite île de Beef Island animée par un groupe local qui nous a prêté ses instruments pour un bœuf inattendu…
Après une courte nuit au mouillage, mardi, nous avons contourné l’île pour rejoindre le port de Road Town où nous avons pris tous ensemble le ferry pour Charlotte Amalie aux Iles Vierges US afin de rejoindre l’aéroport international de St Thomas. Derniers moments tous ensemble avant de nous répartir dans différents vols, Tristan Boxford gérant nos transferts vers les aéroports ou les hôtels. En ce qui me concerne, c’était hôtel car mon vol ne partait que mercredi en milieu d’après-midi. J’ai profité de ma dernière matinée pour traverser la baie en kayak et aller chercher du sable que j’avais promis à tous ceux qui me soutenaient en France.
Content d’être revenu en Bretagne avec finalement une 7ème place au classement mondial et riche de formidables expériences. Hâte de reprendre les entraînements au pôle espoir à la Torche et de continuer à progresser pour démarrer le tour 2013 dès février à Sunset !"

 

Pour en savoir plus sur Ben Carpentier : www.bencarpentier.com

 

Source : Ben Carpentier
Photos : Ben Carpentier

tags: la chronique de Ben Ben Carpentier Iles Vierges Britanniques Location X Finals Stand Up World Tour

Articles similaires

La chronique de Ben

Tout au long de l’année 2012, vous avez pu suivre sur SUPjournal.com les...

La chronique de Ben

Tout au long de l’année 2012, vous avez pu suivre sur SUPjournal.com les...

La chronique de Ben

Tout au long de l’année 2012, vous avez pu suivre sur SUPjournal.com les...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer