Publicité:

La chronique de Ben

05/02/2013

Tout au long de l’année 2012, vous avez pu suivre sur SUPjournal.com les tribulations du français Ben Carpentier sur le Stand Up World Tour, le championnat du monde de SUP surfing. En 2013, on ne change pas une équipe qui gagne et, à l’occasion du Sunset Beach Pro du 7 au 15 février sur l’île d’Oahu à Hawaii, le jeune français nous fait à nouveau partager son quotidien. Avec lui, retour sur son arrivée à Oahu et les premiers jours d’avant-compétition…

 

"Me revoilà à Hawaii, c’est mon 3ème séjour et cette fois-ci, je voyage tout seul. Le tour 2012 m’a fait faire de belles rencontres et cette année, je suis hébergé chez mes amis hawaiiens.
Comme d’habitude le vol a été long et l’arrêt à Honolulu compliqué car il faut récupérer tout le matos pour le faire passer au contrôle. Quand on est seul et qu’il faut déplacer les boardbags alors que le sol a un revêtement anti dérapant, c’est chaud ! 
Accueilli mardi soir à l’aéroport d’Honolulu par Tony Freitas, je suis parti directement pour le North Shore où habite la famille. Je me suis réveillé assez tôt mercredi pour m’habituer rapidement au décalage horaire (-11 heures). Mo Freitas devait faire un test pour avoir sa « driver license » alors sa mère m’a proposé de me déposer à Sunset pour que je puisse faire une première session. Je me suis donc mis à l’eau en shortboard pour une petite mise en jambe ! Difficile de ne pas sentir la fatigue alors je me suis allongé sur le sable pour une bonne sieste. Rejoint par Mo Freitas et Beau Nixon l’après-midi, nous avons fait une bonne session ensemble.
Jeudi matin, j’ai pris le temps de préparer mes 3 Naish Hokua pour pouvoir faire une première session de SUP. Un Sunset à 4 mètres nous attendait avec des drops monstrueux, une quarantaine de surfers à l’eau dont 3 SUPers, Mo, moi et un péruvien du team Naish que je ne connaissais pas encore, Tamil Martino.
Vendredi, Mo s’est réveillé à 5h30 car il n’avait pas pu passer son test de conduite mercredi. Mais, il n’était pas le premier… Quand il est arrivé, des jeunes dormaient sur place, il a dû attendre 3 heures et est enfin revenu avec sa licence. Quand je pense que je dois d’abord passer mon code et conduire 20 heures avant d’être lâché en conduite accompagnée en France, 3 heures d’attente, c’est rien du tout !!! Pendant ce temps, je suis parti faire un tour de SUP sur la rivière qui passe au fond du jardin avec Marvin, le frère de Mo. Se balader en eau douce à Hawaii, c’est assez inattendu ! L’après-midi, je me suis mis à l’eau sur le homespot de Mo, Haleiwa. Nous avons encore retrouvé Beau Nixon et nous avons surfé l’inside d’un gros peak qui a un bowl qui connecte avec un reef où nous lâchions des airs.
Samedi, Mo a pris le volant et nous sommes partis checker les spots du North Shore jusqu’à Sunset et avons décidé de nous mettre à l’eau à Chun’s. On peut y surfer 2 peaks, nous avons choisi celui où il y avait le moins de monde, juste 6 surfers et nous 2. Nous avons vraiment eu plein de longues vagues, c’était sympa.
Après un repas pris dans un petit snack où j’étais déjà allé avec Rico Leroy l’année dernière, nous avons passé l’après-midi à regarder la fin du Volcom Pipe Pro. Les départs à contre peak étaient vraiment impressionnants et c’était un régal d’être là en direct !
Nous avons terminé l’après-midi, à 2 pas de Pipeline, au Beach Park pour une session sur des petites vagues courtes mais très creuses avec de bons bowls pour faire des airs, surfer avec Mo est vraiment cool et motivant !"

 

Pour en savoir plus sur Ben Carpentier : www.bencarpentier.com

 

Source : Ben Carpentier
Photos : Ben Carpentier

tags: la chronique de Ben Ben Carpentier Stand Up World Tour Sunset Beach Pro Oahu Hawaii

Articles similaires

La chronique de Ben

Tout au long de l’année 2012, vous avez pu suivre sur SUPjournal.com les...

La chronique de Ben

Tout au long de l’année 2012, vous avez pu suivre sur SUPjournal.com les...

La chronique de Ben

Tout au long de l’année 2012, vous avez pu suivre sur SUPjournal.com les...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer