Publicité:

La chronique de Ben

17/02/2013

Tout au long de l’année 2012, vous avez pu suivre sur SUPjournal.com les tribulations du français Ben Carpentier sur le Stand Up World Tour, le championnat du monde de SUP surfing. En 2013, on ne change pas une équipe qui gagne et, à l’occasion du Sunset Beach Pro du 7 au 15 février sur l’île d’Oahu à Hawaii, le jeune français nous fait à nouveau partager son quotidien. Avec lui, retour sur le dernier jour de compétition à Sunset Beach et le début de son séjour sur l’île voisine de Maui…

 

"Après deux jours de lay day lundi et mardi consacrés aux études, Mo Freitas devant ses profs et moi face à mes cours, un peu de SUP en fin de journée à Haleiwa dans de toutes petites vagues et sur un spot bondé, nous nous sommes levés tôt mercredi pour être dès 6h à Sunset.
Après un échauffement express (trop sans doute), je me suis mis à l’eau pour prendre quelques vagues avant le lancement du contest. J’étais à l’inside section et j’ai voulu me caler un barrel, c’est en voulant m’échapper parce que je voyais que ça ne passerait pas que, à pleine vitesse, ma planche a sauté sur un clapot m’envoyant faire un gros plat de la tête. Je l’ai sentie partir en arrière en craquant et je suis remonté un peu sonné. La douleur était forte et, malheureusement Xabi Lafitte, n’était pas là cette année, il aurait sûrement pu me soulager. Peyo Lizarazu m’a conseillé de garder ma nuque au chaud, j’ai donc enroulé une serviette autour de mon cou et enfilé mon sweat à capuche en essayant de rester le plus calme possible. Mais dans ma tête, ça gambergeait et j’étais trop dégoûté… Douleur, coup au mental mais pas question de rester sur le sable pendant ma série.
A chaque coup de pagaie, je sentais la douleur et sur les rares vagues de la série, j’assurais pour ne pas tomber à nouveau. Sunset est une vague très mouvante avec une zone d’impact très grande et il faut tout le temps pagayer pour chercher le meilleur placement, c’est capital. Je ne regrette pas d’être allé à l’eau avec Zane Schweitzer et Poenaiki Raihoa mais c’est un peu frustrant de ne pas pouvoir surfer à son niveau. J’ai passé le reste de la journée à regarder les séries défiler.
En un an, tout le monde a vraiment progressé et les planches ont beaucoup changé s’approchant de plus en plus des shortboards, j’ai vraiment de la chance de vivre tout ce développement dans une ambiance incroyable. Après la remise des prix, je suis allé m’installer chez Noa Ginella où il y avait une bonne partie du team Naish puis nous sommes partis tous ensemble manger à Turtle Bay.
Jeudi, chez Ginella, je me suis organisé avec Tucker Ingalls pour que l’on parte ensemble à Maui. Les familles de Noa et de Kai Lenny nous ont bien aidés en nous accueillant et en organisant nos transferts jusqu’aux aéroports. De l’aéroport jusqu’à chez lui, Kai nous a rapidement montré les spots de windsurf et de kitesurf que nous longions. C’est la première fois que je vais à Maui et je suis très impatient de découvrir cette île ! Nous avons passé une fin d’après-midi tranquille avec Kai et Ridge, nous avons découvert leurs "jouets" puis avons passé une bonne soirée avec leur famille.
Vendredi matin, nous avons décidé d’aller surfer le home spot de Kai Lenny malgré de toutes petites vagues et un bon vent onshore. Il m’a prêté un tout petit fish, un 4’10, pour une session sympa. Je suis soulagé de ne plus ressentir de forte douleur à la nuque et j’ai hâte d’avoir de bonnes vagues !"

 

Pour en savoir plus sur Ben Carpentier : www.bencarpentier.com

 

Source : Ben Carpentier
Photos : Ben Carpentier - Mike Stu - Naish/JD Photofairy

tags: la chronique de Ben Ben Carpentier Stand Up World Tour Sunset Beach Pro Oahu Hawaii

Articles similaires

La chronique de Ben

Tout au long de l’année 2012, vous avez pu suivre sur SUPjournal.com les...

La chronique de Ben

Tout au long de l’année 2012, vous avez pu suivre sur SUPjournal.com les...

La chronique de Ben

Tout au long de l’année 2012, vous avez pu suivre sur SUPjournal.com les...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer