Publicité:

L'oeil d'Eric Terrien

08/10/2014

A l’occasion d’une édition 2014 Battle of the Paddle en Californie/USA durant laquelle la délégation française s’est particulièrement illustrée, le français Eric Terrien prouve qu’il est le meilleur des tricolores en terminant 8ème d’une Elite Race épique et 7ème le lendemain de la Distance Race. Pour SUPjournal.com, il revient sur cette épreuve mythique qui restera à coup sûr dans les mémoires

 

"Je me suis régalé cette année ! Le nouvel emplacement de la Battle of the Paddle est simplement génial, un spot de surf avec des vagues parfaites pendant 2 jours. Ce week-end, il y avait un gros swell et des sets overhead, vraiment un challenge pour la course. Jusqu'à ce jour, jamais nous n'avions couru dans des conditions aussi grosses. L'avantage est que dans ces conditions tout peut arriver. J'aime m'entraîner en 12’6’’ dans les vagues, et j'étais donc relativement confiant par rapport à ceux qui préfèrent l'eau plus calme, sachant toutefois que, plus il y a de vagues, plus c'est la roulette russe. 
Le samedi matin, je voulais juste assurer pour passer en finale sans abîmer ma planche. Il y a eu une bonne quinzaine de planches cassées entre le jeudi et le vendredi, et quelques autres pendant les courses. Je ne voulais pas rallonger la liste.
Je me qualifie sans trop de problèmes pour la finale. En finale, j'ai réussi à bien me placer sur la ligne mais je me suis fait enfermer et me suis retrouvé dans la cohue du peloton. Je suis remonté petit à petit et, pour le 1er retour à la plage, j'ai pris une vague avec une quinzaine de riders.
J'ai ensuite tout donné sur la transition. Patrice Remoiville, qui faisait mon caddie, m'a parfaitement positionné la planche et j'ai pu repartir super vite. Quand je ramais vers le large, un gros set est arrivé et je suis passé de justesse.
Derrière moi, ils ont tous mangé et nous nous retrouvés dans un groupe d'une dizaine de riders avec déjà un trou sur nos poursuivants.
Les tours suivants, nous étions dans le timing parfait avec des vagues à surfer sur le retour et pas de sets à passer après la transition. Nous avons creusé un gros écart sur nos poursuivants. Je termine 8ème de cette Elite Race mémorable et je retrouve par là-même une place dans le fameux top 10 de la BOP, qui m'avait échappé en 2012 et 2013.
Le dimanche, pour la longue distance, plusieurs favoris étaient absents. J'ai fait la course dans le groupe de tête, dans lequel étaient présents entre autre Chase Kosterlitz, mon coéquipier chez Bic SUP, et Titouan Puyo, mon coéquipier en Equipe de France. 
A l'approche de l'arrivée, 3 riders étaient détachés depuis longtemps. Nous étions ensuite un groupe de 6 pour la 4ème place. Quand ça a attaqué, j'ai manqué d'énergie pour aller me replacer et, en arrivant dans les vagues, juste avant l'arrivée, je n'ai pas réussi à prendre la première vague. Titouan Puyo était mieux placé que moi mais a chuté sur sa vague. Je suis arrivé sur la suivante et je l'ai passé au sprint sur la ligne pour la 7ème place. 
C'est donc un très bon bilan pour moi donc sur édition 2014. En route maintenant pour Hawaii et la finale des Stand Up World Series à Turtle Bay !"

 

Pour en savoir plus sur Eric Terrien : www.ericterrien.com

 

Source : Eric Terrien
Photos : Eric Terrien

tags: oeil de Eric Terrien Battle of the Paddle

Articles similaires

L'oeil de Klaas Voget

Fait tout simplement rarissime, la marque Fanatic avait choisi la France et en particulier la...

L\'oeil de Sylvain Demercastel

La sortie fin mars de The Endless Supper et son succès sur la toile les semaines...

L\'oeil d\'Arthur Arutkin

Présent mi-octobre sur le spot de Turtle Bay sur l’île d’Oahu à...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer