Publicité:

Les plages inaccessibles jusqu'au 1er juin

28/04/2020

Très attendue, la présentation du plan de déconfinement par le 1er ministre Edouard Philippe est logiquement décevante puisque les plages resteront fermées jusqu’au 1er juin et, par voie de conséquence, l’accès à l’eau pour pratiquer notre passion…
Jusqu’au 11 mai 2020, les Préfectures maritimes de Manche, Atlantique et Méditerranée ont édicté le principe de l’interdiction de l’ensemble des pratiques liées au nautisme, aux sports de glisse, à la plongée sous toutes ses formes ainsi que des manifestations nautiques tant que la situation prévue par le décret du 14 avril 2020 est en vigueur.
Jusqu’alors suspendue dans le cadre des dispositions sur le confinement, à compter du 11 mai 2020, le Gouvernement prévoit un ensemble de mesures pour la reprise de l’activité économique et le retour progressif de la liberté d’aller et venir.
Concernant l’activité touristique qui accompagne la saison nautique estivale et gravite autour des plages et des ports de plaisance, les restaurants et bars resteront fermés au moins jusqu’au 2 juin. Et, au cours de la présentation du plan de déconfinement ce mardi 28 avril, le 1er ministre Edouard Philippe a malheureusement confirmé que les plages sont logées à la même enseigne que le monde de la restauration puisqu’elle resteront inaccessibles jusqu’au 1er juin dans le cadre de la crise sanitaire actuelle…

"Il sera possible, les beaux jours aidant, de pratiquer une activité sportive individuelle en plein air, en dépassant évidemment la barrière actuelle du kilomètre et en respectant les règles de distanciation physique. Il ne sera possible ni de pratiquer dans des lieux couverts, ni des sports collectifs, ni des sports de contact. Les parcs et jardins si essentiels à l'équilibre de vie en ville, ne pourront ouvrir que dans les départements où le virus ne circule pas de façon active, les fameux départements verts. Par mesure de précaution, les plages resteront inaccessibles au public au moins jusqu'au 1er juin" - Edouard Philippe

La liberté de la pratique des sports nautiques et de la navigation doit être en phase avec la stratégie nationale et notamment concomitante avec la restauration de la liberté d’aller et venir tout en prenant soin d’appliquer un code de bonnes conduites sanitaires pour une reprise responsable des activités qui garantit la sécurité des pratiquants et des plaisanciers.
Si la déception est logiquement (très) grande, même si les shops ont au moins l'autorisation d'ouvrir de nouveau leurs portes, à nous désormais d’être force de rassemblement et de proposition (mais aussi d’écoute et de partage) auprès de nos clubs, de nos associations, de nos fédérations nationales ainsi que de nos élus locaux et départementaux pour ouvrir tous ensemble la voie pour un retour sur l’eau responsable après le 1er juin, un retour régulé et intelligent pour le bienfait de toutes et tous… Reste à attendre désormais le vote puis les décrets et ensuite les Préfectures et Préfectures maritimes entreront dans une phase de concertation en fonction des régions et départements. Un (mince) espoir subsiste encore...

 

Source : SUPjournal.com
Photo : John Lee



Apportez votre contribution à SUPjournal.com en cliquant ici

A l'instar des annonceurs qui permettent à SUPjournal.com d'exister depuis plus de 10 ans, vous, fidèles lecteurs, pouvez vous aussi nous apporter votre support et votre contribution financière (au niveau de votre choix à partir de 2 €, le prix d’un café !) et nous aider ainsi à continuer à faire "tout simplement" notre travail et vous faire vivre quotidiennement l'actualité du stand up paddle.
D’avance merci !

PayPal - Vous pouvez également apporter votre contribution par PayPal à The Aloha Company Eurl, société éditrice des sites Windsurfjournal.com, SUPjournal.com et Wingsurferjournal.com

tags: Tribune

Articles similaires

Plages fermées, cette exception si française…

MAJ 4 mai 17h30 : L'amendement déposé au Sénat est...

Pour un retour sur l'eau responsable après le 11 mai

Sujet que nous suivons de près au travers de nos 3 sites en ligne d’information...

Jim Terrell, la tribune

Pour tous ceux qui sont déjà bien piquousés SUP, le nom de Jim Terrell...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer