Publicité:

La chronique de Ben

11/12/2012

A l’occasion des Location X Finals dans les Iles Vierges du 11 au 18 décembre, la dernière étape de la saison du Stand Up World Tour, SUPJournal.com vous propose de suivre le quotidien du français Ben Carpentier avec "La chronique de Ben". Parmi les jeunes espoirs du SUP français, ce dernier est en effet 6ème mondial avant cette grande finale, une place qu’il aimerait conforter et voire même améliorer d’ici la fin de l’année… Avec lui, retour sur son arrivée dans les Caraïbes !

 

"Le voyage Brésil- Iles Vierges Britanniques a été long… Sur le trajet Sao Paulo- Miami, j’étais tout seul et devait retrouver David Noirrit qui avait pris le vol précédent. Quand on débarque sur le sol américain, plein de papiers à remplir puis l’attente dans une longue file. Quand mon tour de présenter les documents est arrivé, j’ai été prié de tout recommencer car j’avais écrit au crayon papier, donc retour à la case départ : remplir les papiers et faire la queue. J’ai aussi été obligé de récupérer mon boarbag pour des formalités, tout ça prend vraiment du temps. Après, j’ai fini par apercevoir David puis Sean Poynter et Justin Holland, ouf !
Un second vol devait nous amener aux Iles Vierges US, malheureusement, nous n’avons vu que tardivement que l’affichage de la porte de notre vol avait changé, c’était dans un autre coin de l’aéroport et quand nous sommes arrivés, l’embarquement venait juste de se terminer. Résultat, attendre 6 heures de plus pour prendre le vol suivant…
Nous avons dormi dans l’avion et sommes arrivés en soirée et mauvaise surprise, mon boardbag n’était pas là… Il a fallu se débrouiller pour aller dormir près du port car le voyage n’était pas fin, il nous fallait prendre un ferry jusqu’aux Iles Vierges Britanniques.
Le ferry qui devait partir vers midi est parti avec 1 heure et demie de retard, on nous a dit que c’était fréquent. En tout cas, mon boardbag était arrivé à bord et je n’attendais pas dans la pluie et le froid… C’était un vieux bateau et la traversée a été marrante car il y avait de la houle, 40 minutes après nous posions le pied sur la partie Britannique de l’archipel et le passage aux douanes aura été plus long que la traversée !
Tristan Boxford devait nous récupérer et notre retard causera une panne de batterie du pick up, Tristan ayant bossé sur son ordi en nous attendant… Le temps d’être dépanné par un autre véhicule et nous avons pu partir à Cane Garden Bay. La route que nous avons emprunté traverse l’île et les pentes sont raides, d’ailleurs nous n’avons pas vu une voiture ordinaire, que des gros pick ups.
Arrivés à l’hôtel réservé pour les riders, nous avons pris un bon repas puis avons accompagné Tristan en ville et sommes passés prendre Kai Lenny et son père à l’aéroport. Retour à l’hôtel pour une bonne nuit.
Le lendemain matin, j’ai pris un petit déjeuner copieux avec Noa Ginella et Beau Nixon, nous avons passé une matinée tranquille à Cane Garden Bay, nous sommes juste au bord de la plage et le site est magnifique et l’eau translucide comme je m’y attendais. Le spot de la pointe ne fonctionne pas, la houle n’est pas bien orientée. Du coup, Beau, qui a loué un véhicule nous propose de nous emmener sur un beach break dont on nous a parlé. Nous n’avons pas trouvé facilement mais chercher est motivant ! Nous avons enfin trouvé et fait une session bien sympathique dans des petites vagues de 60 à 80 cm ! Le soir, nous avons retrouvé les Lenny et mangé en regardant le live du Pipe Masters.
Lundi, nous avons embarqué à bord de 5 catamarans, et d’après ce que j’ai compris, nous serons répartis par team, je vais donc partager le quotidien de Chuck Patterson, Kai Lenny, Beau Nixon et Noa Ginella. Mardi, nous aurons une journée free surf, la compétition commencera mercredi. A suivre…"

 

Pour en savoir plus sur Ben Carpentier : www.bencarpentier.com

 

Source : Ben Carpentier
Photos : Ben Carpentier

tags: la chronique de Ben Ben Carpentier Iles Vierges Britanniques Location X Finals Stand Up World Tour

Articles similaires

La chronique de Ben

Tout au long de l’année 2012, vous avez pu suivre sur SUPjournal.com les...

La chronique de Ben

Tout au long de l’année 2012, vous avez pu suivre sur SUPjournal.com les...

La chronique de Ben

Tout au long de l’année 2012, vous avez pu suivre sur SUPjournal.com les...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer